Page 20 - FNRSNEWS 112
P. 20
TELEVIE 30 ans ! Une chaîne humaine pour la recherche À l’occasion de l’anniversaire du Télévie, la Pr Dominique Bron, Chef de Service d'Hématologie oncologique à l'Institut Jules Bordet – Bruxelles, jette un regard à la fois dans le rétroviseur et vers l’avenir. Elle évoque ainsi les grandes avancées qui ont été accélérées par les dons durant toutes ces années de Télévie, et ses recherches actuelles ainsi que les espoirs qu’elles portent. La Professeure Dominique Bron a fait par- Et effectivement, la recherche contre le Collaboration encouragée tie de l’aventure du Télévie dès son lance- cancer a fait de grands progrès, en grande L’autre grande avancée qui a donné un ment et continue avec toujours autant de partie grâce aux dons privés et ce dès les grand coup de fouet aux découvertes motivation à le promouvoir : « Comme le débuts de cette aventure qui rassemble scientif ques en matière hématologique, disait son président, Jean-Pierre de Lau- tous les Belges francophones. « Je me c’est la création d’une autre banque : noy, le Télévie est basé sur la continuité, souviens que le premier gros investisse- celle de sang de cordon. Un investisse- la transparence et la chaîne de solidarité. ment qu’a permis les sommes récoltées ment important qui a fortement été aidé La première consiste à garder l’objectif a été la constitution d’une banque de par les dons privés du Télévie : « Cette qui est de récolter de l’argent pour lutter donneurs de moelle osseuse. Elle a été collecte implique non seulement de pro- contre le cancer ; la deuxième assure aux constituée chez nous, puis s’est inscrite céder au prélèvement stérile du sang de cordon et de le préserver dans des poches Pr Dominique Bron, ULB donateurs que le moindre euro versé au dans un réseau international af n de spécif ques, mais aussi de réaliser des Télévie va à la recherche via le FNRS- permettre de trouver plus facilement des contrôles de qualité, de le congeler et le F.R.S ; la troisième implique que chacun donneurs de cellules souches compa- préserver jusqu’au moment où un rece- est motivé par le même but, et que ce sont tibles. Depuis, la gestion de cette banque veur potentiel en aura besoin, de l’ache- les petits ruisseaux qui font les grands de moelle a été reprise par les autorités, à miner… Ces coûts étaient importants et f euves. » travers l’Inami », rappelle-t-elle. ont pu être assumés grâce à cet apport
   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25