Page 21 - FNRSNEWS 111
P. 21
19 FNRS_news // Décembre ‘17 MT 180 : une leçon pour tous ! « Un rendez-vous francophone qui vise à confronter un jeune chercheur à un public non averti. » Comment résumer une thèse scientifque forcément complexe en 3 minutes ? Voilà un déf relevé par de nombreux jeunes doctorants chaque année dans de nombreux pays. Partis de l’expérience anglophone MT3 , pour le chercheur dans le contexte de ® des chercheurs québécois ont repris l’ini- concurrence où nous sommes que ce soit tiative à leur compte voici 4 ou 5 ans avec au sein de l’université ou en dehors. Il s’agit pour nom MT180, entendez Ma Thèse en d’une plus-value », explique Evelyne Favard en plus de monde aime ce concept. Mais Notre interlocutrice met aussi en avant l’im- 180 secondes. Le concours est organisé de l’Administration Recherche et Dévelop- même s’il est intéressant, il existe encore portance de la déportation de l’attention du chaque année dans 15 pays francophones pement, Gestion stratégique de l’ULiège. bien d’autres façons de mettre la recherche chercheur sur son travail quotidien. « Ici, il actuellement. D’ailleurs les chercheurs eux-mêmes ayant scientifque en valeur auprès du grand doit développer d’autres compétences et répondre à une autre forme d’exigences. » public », ajoute notre interlocutrice. « Le concours MT180* est avant tout participé au concours sont fers de faire Cela oblige donc le thésard à changer son un rendez-vous francophone qui vise à fgurer cette expérience sur leur CV. Pour Le danger de ce type d’initiatives est point de regard sur son propre travail, ce qui confronter un jeune chercheur à un public beaucoup, cela a eu un impact très positif. qu’elles restent confnées à un public déjà est tout aussi important que les exigences non averti. Cela présente l’avantage de averti, même s’il est venu en masse. « Effec- auxquelles il doit faire face quotidienne- balayer le mythe du chercheur dans sa tour Top chrono ! tivement, il faut une curiosité de départ, ment. d’ivoire puisque les candidats arrivent tous Le projet fait des émules chez les plus mais cela concerne aussi bien des jeunes à faire passer leur message avec humour. âgés puisque diverses initiatives existent que des moins jeunes, au vu du public pré- Pour conclure, le prochain concours C’est intéressant pour le public qui est venu sur le même moule. « Nous avons créé à sent dans la salle. Nous avions aussi des international 2018 aura lieu à Lausanne en nombre lors de la rencontre internatio- Liège « Ma recherche en 180 secondes » personnes venant du monde de l’entreprise (Suisse), mais il est important de dire que le suivant en 2019 se déroulera au Sénégal, nale puisque nous avons accueilli 650 per- en français et en anglais, qui ne s’adresse chez qui une grande partie des chercheurs ce qui montre bien l’importance de l’ouver- sonnes (NDLR : il y a eu plus de 20.000 vues plus qu’aux jeunes chercheurs, mais qui est présents feront une partie au moins de leur ture du monde scientifque francophone. de la soirée en ligne), mais c’est aussi utile ouvert à tous. Cela montre bien que de plus carrière. » Pierre Dewaele * http://MT180.be LES LAURÉATS 2017 : Premier prix du jury : Marielle Yasmine Agbahoungbata (Université d’Abomey-Calavi – Bénin) Deuxième prix du jury : Damien Mathis (Université Laval – Québec (Canada)) Troisième prix du jury : Sarah Olivier (Université de Genève – Suisse) Prix du public : Sabrina Fadloun (Communauté Université Grenoble Alpes – France) et Alexis Darras (Université de Liège – Belgique)
   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26