Page 22 - fnrs.news 114
P. 22
Andrea Campoleoni UE « Il faut un peu de folie pour combiner la SIQ mécanique quantique et la relativité générale » PHY Andrea Campoleoni est un physicien qui a le goût du risque. Sa quête est de mieux comprendre ce qui constitue l’un des plus grands défs de la physique moderne, à savoir associer deux théories apparemment incompatibles : la physique quantique et la relativité générale. Pour ce faire, le natif de Varèse, en Italie, ose l’originalité qui, pour lui, va de pair avec la prise de risques. Avec une certaine maîtrise, il va de soi. la base du projet d’Andrea, il y Un parcours a l’un des plus grand défs de la Àphysique théorique : lier la phy- international sique quantique et la relativité générale. Ces mystères, Andrea n’a pas cherché à La première décrit le comportement des les percer dès son plus jeune âge. L’attrait atomes et des particules, et la seconde, pour la physique a mis longtemps à que l’on doit à un certain Albert Einstein, germer dans sa tête. « Au départ, je n’étais décrit l’infuence de la présence de la pas particulièrement intéressé par la phy- matière sur le mouvement des astres. sique mais plutôt par les sciences humaines, « Il y a des problèmes de cohérences mathé- la biologie, la chimie. Mais vers la fn de mes matiques entre les deux théories », résume études secondaires, j’ai eu quelques petites le chercheur italien. « Mon objectif est d’es- sayer d’améliorer la situation en étudiant notions de physique quantique qui m’ont passionné en raison de leur nature appa- des alternatives possibles, des théories un peu plus complètes qui donnent la possi- remment paradoxale. Cela m’a fasciné. » bilité de réunir la physique quantique et la Le chemin vers la recherche fondamen- relativité générale. » tale a également été un processus lent. Le sujet n’est pas neuf. Une proposition a « Je ne me suis pas réveillé un matin en me déjà été émise en 1968 pour contourner disant ‘voilà ce que je veux faire’. Mais j’ai cet écueil : la théorie des cordes, issue pris le temps pour accomplir un parcours des travaux d’un autre chercheur italien, et j’en suis heureux aujourd’hui. » Andrea BIO EN BREF 2005 Licencié en Physique, Gabriele Veneziano. « Mon projet est jus- souligne également le rôle essentiel de Université de Pise et tement d’explorer des alternatives possibles l’École normale supérieure de Pise et son École normale supérieure à la théorie des cordes. La proposition sur environnement interdisciplinaire. « C’était de Pise (Italie) laquelle je travaille a des caractéristiques pas mal de faire un brin de causette avec 2009 Docteur en Physique, communes avec cette théorie, mais se veut une des toutes dernières médailles Fields, à École normale supérieure à la fois plus simple et plus complète. » l’époque étudiant lui-même à Pise… » de Pise Le résultat pourrait fournir une théorie À l’instar de beaucoup de chercheurs, 2009 Post-doctorant, Max- quantique de la gravité. Un projet très - FNRS.NEWS 114 - OCTOBRE 2018 centaine de chercheurs travaillent. Il faut et c’est d’autant plus vrai en physique 2012 Chargé de recherches Planck-Institut für Andrea a visité plusieurs pays avant ambitieux qu’Andrea ne porte pas seul. de poser ses valises en Belgique. « La Gravitationsphysik, « C’est une idée de base sur laquelle une Potsdam (Allemagne) communauté scientifque est internationale, donc proposer une alternative originale. FNRS, ULB théorique. Mon parcours refète bien cela : L’idée n’est pas vraiment de résoudre la j’ai travaillé en Italie, en Allemagne, en Bel- 2017 Post-doctorant, question dans cinq ans, mais bien d’en gique, maintenant en Suisse. Mais j’ai trouvé Eidgenössische savoir un peu plus sur la problématique. » un environnement de travail très stimulant Technische Hochschule, Zürich (Suisse) en Belgique, et j’ai donc essayé de m’arrimer Si l’objectif principal est de relier ces au bateau et ça a marché ! », explique-t-il, deux théories majeures de la physique Chercheur qualifé FNRS, 2018 mieux comprendre la théorie des cordes. est excellent ici. Il y a une grande tradition « C’est un sujet ancien, mais il y a encore en physique théorique, plusieurs univer- 20 moderne, l’objectif sous-jacent est de en riant. « L’environnement scientifque UMons beaucoup de mystères à percer. » sités actives dans le domaine et donc des
   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27