Page 25 - FNRSNEWS 113
P. 25
23 FNRS.news // Juin ‘18 « Il m'est apparu nécessaire de créer un modèle cellulaire global des interactions moléculaires. Comme les Lego ont leur manuel de construction. » intellectuelle qu’il évoque encore en frétillant cancer. Il nous arrive pourtant de travailler et qui le mena – c’est une de ses grandes sur la maladie d’Alzheimer, parce que nos fertés – à la compréhension de certains recherches ont donné des résultats probants principes fondamentaux d’organisations sur cette pathologie plutôt que sur le can- des interactomes. « Outre la biochimie, la cer ». Membre de la Commission scientifque génétique, l’imagerie, il existe dorénavant Télévie du FNRS, Marc Vidal martèle qu’il n’y un prisme supplémentaire pour comprendre a pas d’aval sans amont, pas de recherche la cellule : l’étude des réseaux moléculaires appliquée sans recherche fondamentale et que les protéines et les macromolécules que c’est peut-être bien ça, la force du FNRS, constituent ». permettre au chercheur de rêver, de prendre son envol, de chercher en toute liberté : « il De Gembloux à Harvard faut laisser une chance aux questions fon- Marc Vidal trace ainsi sa route jusqu’en 2008, damentales, superfues pour le commun quand il est nommé Professeur de génétique des mortels, car les réponses sont imprévi- à l’Université de Harvard. C’est la consécra- sibles et peuvent déboucher sur des progrès tion. « C’est comme devenir joueur titulaire concrets, notamment dans la lutte contre le au Standard quand on en a rêvé enfant », cancer ». Un discours qui rappelle combien, sourit-il. Le généticien cumule désormais les au fond du scientifque, sommeille une âme distinctions : membre associé de l’Académie d’explorateur. royale des sciences, des lettres et des beaux- arts de Belgique (2006), titulaire d'une chaire Du labo à la mer… Francqui à titre international (2006), membre « La recherche a bien des points communs étranger de l’Académie royale de Médecine avec la navigation », estime Marc Vidal. BIO EN BREF de Belgique (2011), Docteur honoris causa « J’assistais récemment à l’arrivée des voi- 1985 Thèse de doctorat en génétique à Gembloux de l’Université de Gand (2014), mention liers de la Volvo Ocean Race à Newport, et à la Northwestern University « Highly Cited Researcher » de Thomson Reu- Rhode Island. Ils ont navigué pendant des se- 1991 Post-doctorat Télévie ters (2014). Aujourd’hui Directeur du Center maines, affrontant le vent, les vagues, comme 1993 Chercheur au Massachusetts General Hospital for Cancer Systems Biology au Dana-Farber le chercheur qui consacre des années à un Cancer Institute, il y profte de la « concen- projet et relève patiemment les défs de la 1997 Chercheur qualifé FNRS tration hors norme » de spécialistes et des science. Petits points fragiles dans l’océan, 2000 Chercheur au Dana-Farber Cancer Institute savoirs mais reste, en dépit de son bagage, les bateaux parviennent à faire le tour du 2005 Chercheur qualifé honoraire FNRS cet homme affable qui perd sans cesse ses monde, à accomplir un exploit, comme 2006 Membre associé de l’Académie royale des lunettes et les retrouve sur son front (ni sur sa le chercheur, avec sa micropipette et son sciences, des lettres et des beaux-arts de tête ni devant les yeux, sur son front…). microscope, qui engrange des résultats fan- Belgique tastiques. Et quand les skippeurs aperçoivent 2006 Titulaire d'une chaire Francqui à titre Des grands rêves au FNRS la côte, pensent arriver au bout, voilà que la international À l’origine, les travaux de Marc Vidal ne marée joue contre eux, que la ligne d’arrivée 2008 Professeur de génétique à Harvard concernaient donc pas le cancer. C’est dans s’estompe ; le classement de tête varie et la 2011 Membre étranger de l’Académie royale de cet espace de possibles que réside selon lui victoire se joue à quelques minutes. Comme Médecine de Belgique toute l’importance de la recherche fonda- pour le chercheur qui peine à trouver le der- mentale : elle ouvre des voies inconnues. « Il nier mot, qui veut publier en premier, qu’un 2014 Docteur honoris causa à l’Université de Gand n’y a pas d’intérêt à chercher si la solution concurrent talonne… ». Il sufft parfois d’un 2014 Mention « Highly Cited Researcher » de est évidente. Or, quand on se lance sur des bon ou d’un mauvais vent. La recherche est Thomson Reuters routes inexplorées, on peut aboutir sur des bel et bien une grande traversée. chemins imprévus. Par exemple, le Dana- Farber Cancer Institute, comme son nom Céline Rase l’indique, est un environnement de recherche fondamentale manifestement consacré au
   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30