Aide

"Le public ne comprend pas assez chez nous que la science pure est la condition indispensable de la science appliquée et que le sort des nations qui négligent la science et les savants est marqué pour la décadence."
 – Albert Ier, le 1er octobre 1927.

Les origines

Ce discours royal donna l'impulsion décisive à la création du F.R.S.-FNRS, à cette époque nommé "FNRS" (Fonds National de la Recherche Scientifique) : moins d'un an plus tard, le 27 avril 1928, le FNRS est en effet créé comme fondation d'utilité publique par un groupe de savants et d'industriels et placé sous la direction d'Émile Francqui, chevalier d'industrie, mécène et grande figure morale de la société civile belge. En trois mois à peine, cent millions de francs belges sont offerts au FNRS par des mécènes, mais aussi par de simples particuliers : un véritable élan national en faveur de la recherche scientifique.

L'implication de l'Etat

Après la seconde guerre mondiale, le FNRS adapte progressivement ses structures aux nouvelles réalités du paysage politique belge et international, mais surtout à l'accroissement exponentiel des savoirs scientifiques.

Pour relever le défi de l'internationalisation de la recherche, le FNRS bénéficie à partir de 1947 de subsides récurrents - avant cette intervention de l'État, les moyens financiers du FNRS étaient limités aux seuls revenus de son patrimoine. 

L'adaptation aux besoins de la société

Au cours des années cinquante et soixante, le FNRS reçoit la tutelle de plusieurs institutions scientifiques spécialisées et complémentaires : les Fonds associés. En 1994 s'y adjoint le Fonds pour la formation à la recherche dans l'industrie et dans l'agriculture (le FRIA).
 Les transformations progressives de la Belgique en un État fédéral ont été intégrées dans les structures du FNRS, devenu le F.R.S.–FNRS, aujourd'hui voué au développement de la recherche en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Aujourd'hui

Fondation d'utilité publique, financé à plus de 90% sur fonds publics, le F.R.S.–FNRS soutient le développement de la recherche fondamentale dans la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour ce faire, il renforce la formation des chercheurs à titre individuel et finance des programmes de recherche principalement dans les universités francophones de Belgique.

 

Dossier 85 ans


Timbre resized

Haut de page http://www.arabo-frison.be http://www.arttilkin.com