Aide

 1927

FNRS 19271er octobre. Dans son fameux discours de Seraing prononcé à l'occasion du 110e anniversaire de la Société John Cockerill, le Roi Albert fait un vibrant réquisitoire contre la pénurie des institutions scientifiques : "Le sort des nations qui négligent la science et les savants est marqué pour la décadence. (...) De nos jours, qui n'avance pas recule."

26 novembre. Au Palais des Académies à Bruxelles, les deux universités libres de Louvain et de Bruxelles organisent ensemble une conférence où le Roi précise
son appel : "Avant tout, ce sont les vocations scientifiques qu'il faut découvrir et stimuler, les chercheurs qu'il faut retenir, le prestige de la science qu'il faut relever."

30 novembre. Un comité de propagande en faveur du FNRS est créé et placé sous la présidence de Francqui. Le moteur financier en sera le mécène belge Solvay qui fournira le quart du capital initial (25 millions). Viendront s'ajouter les dons de la Société Générale (11 millions), de la Banque Nationale, de la Banque d'Outremer et de la Banque de Bruxelles (chacune 5 millions), puis d'autres participations encore.

1928

FRS-FNRS 192828 avril. Le Fonds National de la Recherche Scientifique, le FNRS, est créé par acte notarial et son existence est reconnue par l'arrêté royal du 2 juin 1928. La maison de la rue d'Egmont est présidée par Émile Francqui et dirigée par Jean Willems. Le premier Conseil d'Administration du FNRS se réunit le 27 avril de cette année à 11 heures précises. L'article 1er des statuts reprend la déclaration du programme : « ... Le Fonds a pour objet de favoriser la recherche scientifique en Belgique. Il ne professe aucune doctrine philosophique ou politique. Il ne fait entre les savants et les chercheurs aucune distinction en raison de leurs croyances et de leurs opinions, il respecte et sauvegarde l'appartenance de chaque chercheur à sa communauté linguistique. »

1947

Création de l'Institut Interuniversitaire des Sciences nucléaires (IISN).

1949

23 avril. Après une première intervention de l'État en faveur du FNRS en 1947, avec un don de cinq millions de francs, deux ans plus tard une Loi confirme la nécessité d'une subsidiation récurente de l'Etat en faveur du FNRS.

1951

Création par l'arrêté royal du 16 septembre du Fonds de la Recherche Scientifique Médicale (FRSM).

1960

Suite au legs du Dr A. De Leeuw, le FNRS décerne pour la première fois un grand Prix quinquennal consacrant l'activité scientifique des chercheurs belges les
plus éminents.

1965

18 janvier. Par arrêté royal, le Ministère de l'Éducation nationale confère au FNRS la haute direction du Fonds de la Recherche Fondamentale Collective (FRFC). En plus de sa tâche traditionnelle, à savoir la formation de chercheurs à l'intention des universités, le FNRS est autorisé à financer des programmes de recherche émanant de l'initiative des chercheurs eux-mêmes.

1969

LevauxLes commissions scientifiques sont constituées sur base de la parité linguistique et, le 1er octobre, ce principe est également adopté pour les conseils et comités d'administration du FNRS, de l'Institut Interuniversitaire des Sciences Nucléaires IISN, du Fonds de la Recherche Fondamentale Collective FRSC et du Fonds de la Recherche Scientifique Médicale FRSM. Ce même jour, M. Paul Levaux est nommé Secrétaire général du FNRS et des Fonds associés.

1974

Le FNRS participe à la création de l'European Science Foundation (ESF).

1976

11 juin. La Commission d'Éthique médicale est créée au sein du FRSM. Sa mission, comme comité d'appréciation, est de tenter de répondre aux questions
qui lui sont soumises, qu'il s'agisse d'avis sollicités par les instituts de recherches, les autorités belges ou d'autres organismes.

1980

2 juin. Un accord de coopération scientifique est signé avec la National Science Foundation (NSF) de Washington (USA) concernant tous les domaines sauf la médecine, qui sera couverte par l'accord avec les National Institutes of Health (NIH) de Bethesda (USA), signé le 11 avril 1984.

1985

D'autres accords de coopération scientifique sont signés :

  • avec le National Science Council (NSC) de Taïwan le 7 mai,
  • avec l'Académie des Sciences médicales (CAMS) le 3 juillet et l'Académie des Sciences sociales (CASS) le 4 octobre, de la République populaire de Chine.
1988

Simoen2 décembre. Nomination de Mme M.-J. Simoen au titre de Secrétaire général du FNRS et des Fonds associés.

1989

À l'initiative de RTL-TVI, lancement de la première émission du Télévie au profit du FNRS. L'émission permet aux chercheurs actifs dans le secteur du cancer en général et plus particulièrement de la leucémie, de bénéficier de fonds récoltés auprès des téléspectateurs. La première émission, en avril 1989, rapporte 81 274 280 BEF.

Sur proposition du ministre Ylieff, création du plan d'expansion. Celui-ci vise la création de 20 postes de chercheurs qualifiés chaque année pendant 10 ans.

1990

Publication de la première "Lettre du FNRS" consacrée au Télévie 1989.

Concrétisant une action entamée en 1982, la Loterie Nationale accorde des crédits importants pour permettre l'équipement des laboratoires universitaires et contribue également au financement de doctorants ainsi qu'à des projets de recherche en sciences humaines.

1992

Modification des statuts du FNRS. Celui-ci est désormais composé d'une entité francophone, le F.R.S.-FNRS et d'une entité néerlandophone, le "Fonds Wetenschappelijk Onderzoek" (FWO), totalement indépendantes dans leur fonctionnement. Les transformations progressives de la Belgique en un État fédéral se sont nécessairement répercutées sur les structures du F.R.S.–FNRS. Depuis 1992, les actions menées par le F.R.S.-FNRS et ses Fonds associés sont gérées par des organes de gestion propres à la Communauté française de Belgique.

1994

L'Exécutif de la Communauté française confie au F.R.S.-FNRS l'octroi des bourses FRIA. Il est créé en conséquence un 4e Fonds associé, le Fonds pour la Formation à la Recherche dans l'Industrie et dans l'Agriculture (FRIA).

Concrétisant la collaboration avec le CNRS français, mise sur pied du Laboratoire Européen Associé (LEA) "Structure-fonction des bio-molécules" qui regroupe les laboratoires de Lille, Bruxelles et Gembloux.

2008

VeroniqueHalloin1er octobre. Nomination de Mme Véronique Halloin, PhD Eng, au titre de Secrétaire générale du F.R.S.-FNRS et des Fonds associés.

 

2009

Avril. Publication du plan PHARE, Plan d'Harmonisation et d'Action pour la Recherche. Ce plan de refinancement pour la période 2010-2014 dégage quatre grands axes stratégiques : les chercheurs et les équipes, la recherche stratégique pour la société, les moyens des chercheurs (dont la coordination de l'investissement en infrastructures de recherche), et la recherche en contexte international.

Ce plan s'appuie sur l'évolution de l'administration du F.R.S.–FNRS : une réorganisation des services pour mieux servir les chercheurs, la mise en place de l'évaluation ex-post de la recherche et des programmes, et une révision des méthodes d'évaluation ex-ante pour intégrer les bonnes pratiques internationales.

2012

Création du FRESH : Fonds pour la Recherche en Sciences Humaines.

2013

Création du FRFS : Fonds pour la Recherche Fondamentale Stratégique.

2014

Faisant suite à PHARE I, le FNRS a adopté un nouveau plan de refinancement PHARE II pour la période 2015-2019. Il propose un inventaire de 20 mesures et axes prioritaires pour répondre aux besoins des chercheurs et relever les défis auxquels doit faire face la recherche fondamentale en Fédération Wallonie-Bruxelles (améliorer les conditions matérielles d’exercice de la recherche, attirer les talents en augmentant l’attractivité, aider nos chercheurs à s’insérer dans les programmes de recherche internationaux, accroître les activités dans des domaines stratégiques).

Dossier 85 ans


Timbre resized

Haut de page http://www.arabo-frison.be http://www.arttilkin.com