Aide

Le Télévie est un grand mouvement de solidarité, initié en 1989, au profit du F.R.S. - FNRS, organisé par RTL Belgium. L'opération permet de récolter des fonds pour aider la recherche scientifique dans sa lutte contre le cancer et la leucémie, chez l'enfant et chez l'adulte.

Toutes les informations sur les produits Télévie, la soirée, etc., sont disponibles sur le site web Télévie.

 

Merci de verser vos dons sur le compte du F.R.S.-FNRS/Télévie
IBAN : BE44 0000 0001 4245 — BIC : BPOTBEB1

 

La somme récoltée est chaque année versée au F.R.S.–FNRS, qui organise l’évaluation des projets scientifiques soumis au Télévie : les projets sélectionnés recoivent l'intégralité de l'argent récolté, les frais liés à l'évaluation étant pris en charge par le budget propre du F.R.S.–FNRS.

Les financements décidés en 2013

En 2013, l'opération a rapporté 8.723.655 €. Sur 149 dossiers présentés, la Commission Télévie a sélectionné 110 projets de recherche.

Quelques réalisations scientifiques importantes

Depuis 1989, l'opération Télévie, organisée chaque année par RTL Belgium en faveur du Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS a joué un grand rôle dans la vulgarisation de la recherche auprès du public. Le Télévie a dynamisé le développement de la recherche sur la leucémie et le cancer chez l'enfant et chez l'adulte. Il a doublé les moyens mis à la disposition de nos équipes de recherche en cancérologie: il a déjà permis le financement de 1.792 programmes de recherche, l'octroi de 1.811 bourses et mandats et des centaines de publications internationales. Mais il a surtout rendu possibles quelques réalisations importantes parmi lesquelles :

  • le développement exceptionnel du registre des donneurs de moelle et de cellules souches de près de 50.000 noms,
  • la création de la banque de sang de cordon ombilical, sources de cellules souches, qui contient plus de 10.000 échantillons,
  • un meilleur contrôle des suites d’une greffe de cellules souches, ce qui en allège les complications et permet d’en faire bénéficier un plus grand nombre de patients, en particulier les personnes âgées,
  • la caractérisation d’un nouveau type de cellules souches - les cellules souches mésenchymateuses - , qui sont dès à présent utilisées chez des patients pour faciliter la prise de certaines greffes d’organes et qui représentent un grand espoir en médecine régénérative,
  • la mise sur pied des plates-formes technologiques permettant de mieux préciser le diagnostic des leucémies et des cancers en vue de traitements plus efficaces,
  • l’étude détaillée des transferts de signaux qui disent à une cellule de devenir cancéreuse,
  • la découverte des cibles, dans les leucémies et les cancers, pour de nouveaux médicaments « intelligents », l’inscription dans les protocoles de traitement internationaux ce qui a garanti aux malades l'accès aux traitements les plus performants, y compris, récemment, les médicaments dits "intelligents",
  • la mise au point des tests de biologie moléculaire qui permettent de suivre d'une façon très précise l'évolution de la leucémie après un traitement, à la recherche de la "maladie résiduelle" qui prédit souvent la survenue d'une récidive,
  • la mise en évidence et la purification des cellules souches cancéreuses qui sont impliquées dans les rechutes,
  • l’identification des voies moléculaires par lesquelles une cellule cancéreuse échappe aux traitements qu’on lui applique.

Pour en savoir plus...  

 

Demandez votre attestation fiscale ici.

 

Haut de page http://www.arabo-frison.be