Votre navigateur ne supporte pas le javascript Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS - Histoire et statuts du FNRS
| fnrs.tv | fnrs.news | SPI |

Les grandes étapes de l'histoire du F.R.S.-FNRS

"Le public ne comprend pas assez chez nous que la science pure est la condition indispensable de la science appliquée et que le sort des nations qui négligent la science et les savants est marqué pour la décadence." Albert Ier, le 1er octobre 1927.


Les origines

Ce discours royal donna l'impulsion décisive à la création du F.R.S.-FNRS, à cette époque nommé "FNRS" (Fonds National de la Recherche Scientifique) : moins d'un an plus tard, le 27 avril 1928, le FNRS est en effet créé comme fondation d'utilité publique par un groupe de savants et d'industriels et placé sous la direction d'Émile Francqui, chevalier d'industrie, mécène et grande figure morale de la société civile belge. En trois mois à peine, cent millions de francs belges sont offerts au FNRS par des mécènes, mais aussi par de simples particuliers : un véritable élan national en faveur de la recherche scientifique.

L'implication de l'Etat

Après la seconde guerre mondiale, le FNRS adapte progressivement ses structures aux nouvelles réalités du paysage politique belge et international, mais surtout à l'accroissement exponentiel des savoirs scientifiques.

Pour relever le défi de l'internationalisation de la recherche, le FNRS bénéficie à partir de 1947 de subsides récurrents - avant cette intervention de l'État, les moyens financiers du FNRS étaient limités aux seuls revenus de son patrimoine. 


L'adaptation aux besoins de la société

Au cours des années cinquante et soixante, le FNRS reçoit la tutelle de plusieurs institutions scientifiques spécialisées et complémentaires : les Fonds associés. En 1994 s'y adjoint le Fonds pour la formation à la recherche dans l'industrie et dans l'agriculture (le FRIA).
 Les transformations progressives de la Belgique en un État fédéral ont été intégrées dans les structures du FNRS, devenu le F.R.S.–FNRS, aujourd'hui voué au développement de la recherche en Fédération Wallonie-Bruxelles.


Aujourd'hui

Fondation d'utilité publique, financé à plus de 90% sur fonds publics, le F.R.S.–FNRS soutient le développement de la recherche fondamentale dans la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour ce faire, il renforce la formation des chercheurs à titre individuel et finance des programmes de recherche principalement dans les universités francophones de Belgique.

Brochure 90 ans
Consultez les statuts du F.R.S.-FNRS ici...

Le Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS est une fondation d'utilité publique.

La fondation a pour objet de favoriser la recherche scientifique dans la Fédération Wallonie-Bruxelles par l'octroi de subsides à des chercheurs pour leur permettre de se consacrer à la recherche scientifique, et à des institutions pour leur permettre d'équiper ou de faire fonctionner des unités de recherche.

Le F.R.S.–FNRS est administré par un Conseil d'administration, qui représente la fondation dans tous les actes judiciaires et extrajudiciaires. Le Conseil nomme un Secrétaire, qui assure la gestion journalière du Fonds. Le Conseil d'administration et les Comités ou Conseils des Fonds associés constituent les organes de gestion du F.R.S.-FNRS. Consultez les statuts complets du F.R.S.-FNRS



Le Conseil d'administration


Le Conseil d'administration a le pouvoir d'accomplir tous les actes nécessaires ou utiles à la réalisation des buts de la fondation.


Le Bureau


Le Bureau étudie toutes les questions qui doivent être soumises au Conseil d'administration, et lui fait les propositions. Il fait de même pour tout autre question dont l'examen lui aurait été confié par le Conseil.


Le Secrétaire


Le Conseil d'administration nomme, en dehors de ses membres, un Secrétaire qui peut se voir conférer par le Conseil le titre de Secrétaire général. Le secrétaire assure la gestion journalière du Fonds dans les conditions fixées par le Conseil, auquel il rend compte de l'exécution de sa tâche. Il assure aussi le secrétariat des séances du Conseil d'administration et du Bureau.

Le Conseil d'administration peut décider de mettre fin à la mission du Secrétaire, à n'importe quel moment.

L'histoire plus en détail

1920 - 1930 - 1940 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

Les années 2010

2018

Projet pilote d’Observatoire de la Recherche et des Carrières Scientifiques

Confié au F.R.S.-FNRS, cet observatoire est chargé de suivre et d’analyser la carrière des jeunes chercheurs et d’étudier le processus d’abandon de la carrière scientifique ou encore l’insertion professionnelle des jeunes docteurs.

2018

2018

Création du Fonds de Recherche en Art

Le nouveau Fonds consacré à la recherche en art doit permettre aux écoles supérieures des arts de la Fédération WallonieBruxelles d’établir un lien privilégié entre la recherche et l’enseignement de l’art.

2017

Accord de coopération

avec la Swiss National Science Foundation.

2017

2016

Accord de coopération

avec Les Fonds de recherche du Québec. 

2016

Lancement du programme EOS - Excellence of Science

Le F.R.S.-FNRS et le FWO unissent leurs forces pour une collaboration de recherche approfondie entre les Communautés avec le programme EOS, qui succède aux anciens Pôles d’Attraction Interuniversitaire fédéraux. Le programme EOS vise à promouvoir la recherche conjointe entre chercheurs des Communautés flamande et francophone en finançant des projets communs de recherche fondamentale dans toutes les disciplines scientifiques.

2016

2015

Accord de coopération

avec le Fundação de Amparo à Pesquisa do Estado de São Paulo (Brésil).

2014

Accord de coopération

avec le Fonds National de la Recherche Luxembourg (G-D de Luxembourg). 

2014

2014

Accord de coopération

avec le National Research Foundation (Afrique du Sud). 

2014

Adoption de PHARE II pour la période 2015-2019

Faisant suite à PHARE I, ce nouveau plan de refinancement propose un inventaire de mesures et d’axes prioritaires pour répondre aux besoins des chercheurs.

2014

2013

Mise en place de l’Organe de Concertation et de Négociation du F.R.S. - FNRS (OCN).

2013

Décret de financement

Fédération Wallonie-Bruxelles du F.R.S-FNRS et des ses Fonds associés spécialisés. 

2013

2013

François Englert, Prix Nobel de Physique

Promoteur de nombreux chercheurs et projets de recherches FNRS, François Englert reçoit le Prix Nobel de Physique.

2013

Création du Fonds pour la Recherche Fondamentale Stratégique

Le Fonds de la Recherche Fondamentale Stratégique (FRFS) est un Fonds associé spécialisé du F.R.S.-FNRS qui, dans le cadre d’une mission déléguée par la Région Wallonne, finance la recherche fondamentale d’excellence dans des axes stratégiques : -  l’axe consacré au développement durable est appelé WISD ; -  WELBIO est l’axe stratégique des sciences de la vie du FRFS.

2013

2012

Création du Fonds pour la Recherche en Sciences Humaines (FRESH)

Son objectif est de soutenir la recherche fondamentale en sciences humaines et sociales avec un intérêt porté à son impact sociétal.

2011

Le F.R.S.-FNRS et le FWO parmi les 7 membres fondateurs de Science Europe.

2011

1920 - 1930 - 1940 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

Les années 2000

2009

Publication du plan de refinancement Phare I

Plan d’Harmonisation et d’Actions pour la Recherche pour la période 2010-2014.

2009

2008

Véronique Halloin, Secrétaire générale du F.R.S.-FNRS

Nomination de Véronique Halloin comme Secrétaire générale du F.R.S.-FNRS et des Fonds associés.

2007

Création du Conseil Européen de la Recherche

Le Conseil européen de la recherche (European Research Council, ERC) est un organe de l’Union Européenne chargé de coordonner les efforts de la recherche entre les États membres de l’UE et la première agence de financement pan-européenne pour une « recherche à la frontière de la connaissance ». Il a été institué officiellement le 27 février 2007 dans le cadre du septième programme-cadre.

2007

2006

NCP-FNRS

Créé en 2006, le National Contact Point hébergé par le F.R.S.-FNRS (NCP-FNRS) vise à encourager les universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles à participer aux ProgrammesCadres de recherche de la Commission européenne et à les soutenir dans cette démarche.

2005

Accord de coopération

avec le National Research Foundation of Korea (Corée du Sud).

2005

2000

Les Prix Quinquennaux prennent leur forme actuelle

Deux Prix Dr A. De LeeuwDamry-Bourlart (sc. exactes fondamentales et sc. exactes appliquées), un Prix Ernest-John Solvay (sc. humaines et sociales) et deux Prix Joseph Maisin (sc. biomédicales fondamentales et sc. biomédicales cliniques).

1920 - 1930 - 1940 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

Les années 1990

1998

Accord de coopération

avec le Ministerio de Ciencia, Tecnologia e Innovacion Productiva (Argentine).

1998

1997

Accord de coopération

avec le Czech Academy of Sciences (Tchéquie). 

1994

Collaboration accrue avec le CNRS

Collaboration accrue avec le CNRS avec la mise sur pied du Laboratoire Européen Associé (LEA), « Structurefonction des biomolécules » qui rassemble les laboratoires de Lille, Bruxelles et Gembloux.

1994

1994

Création du Fonds pour la Recherche dans l’Industrie et dans l’Agriculture (FRIA)

Les bourses du FRIA sont réservées à des diplômés de l’enseignement universitaire qui se destinent à faire carrière dans la recherche dans l’industrie ou dans l’agriculture et qui, dans ce but, poursuivent des études conduisant au doctorat dans une université de la Fédération WallonieBruxelles.

1993

Accord de coopération

avec le Magyar Tudomanyos Akadémia (Hongrie). 

1993

1992

Le FNRS devient le F.R.S.-FNRS et le FWO

Avec la fédéralisation progressive du pays, la recherche scientifique étant passée dans le giron des Régions et Communautés, le FNRS se scinde sur base linguistique. Le FNRS voit ses statuts modifiés et se compose de deux entités indépendantes : le F.R.S-FNRS (Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS) du côté francophone et le FWO (Fonds Wetenschappelijk Onderzoek) côté néerlandophone.

1990

Accord de coopération

avec le Polska Akademia Nauk (Pologne).

1990

1990

La Loterie Nationale participe au financement

La Loterie Nationale s’installe parmi les mécènes importants du FNRS. Ses dons financent des équipements dans les laboratoires universitaires de recherche, mais participent aussi au paiement de chercheurs ainsi que de projets de recherches en sciences humaines.

1920 - 1930 - 1940 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

Les années 1980

1989

Création du Télévie

Lancement, à l’initiative de RTL-TVi, du Télévie, opération de récolte de fonds auprès des téléspectateurs, au profit du FNRS. Les bénéfices sont attribués à des projets de recherche dans le domaine du cancer, et tout particulièrement de la leucémie de l’enfant.

1989

1988

La réforme de l’Etat et le FNRS

Jusqu’à la réforme de l’Etat de 1988, le FNRS relevait du Ministère national de la Politique scientifique. Par la loi sur le financement des Communautés et des Régions du 8 août 1988, les Communautés gèrent désormais chacune leur propre budget de recherche et d’enseignement supérieur.

1988

Marie-Josée Simoen, Secrétaire générale

Nomination de Marie-Josée Simoen comme Secrétaire générale du FNRS.

1988

1984

Accord de coopération

avec le Consejo Nacional de Investagaciones Cientificas y Tecnicas (Argentine).

1984

Accord de coopération avec le NIH

Un accord de coopération scientifique dans le domaine de la médecine est signé avec les National Institutes of Health de Bethesda (USA).

1984

1984

Accord de coopération

avec le Conselho Nacional de Desenvolvimento Cientifico e Tecnologico (Brésil).

1981-88

Nombreux accords de coopération

avec différentes organisations de recherche chinoises.

1981-88

1980

Accord de coopération avec la NSF

Signature d’un accord de coopération scientifique dans tous les domaines (excepté la médecine) avec la National Science Foundation de Washington (USA).
1920 - 1930 - 1940 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

Les années 1970

1978

Expéditions au Groenland et au Canada

Le FNRS soutient les expéditions menées par le Professeur Louis Beyens au Groenland et au Canada.

1978

1977

Ilya Prigogine, Prix Nobel de chimie

Promoteur de nombreux chercheurs et projets de recherches FNRS, Ilya Prigogine reçoit le Prix Nobel de chimie.

1977

Accord de coopération avec la Japan Society for the Promotion of Science.

1977

1976

Création de la Commission d’Éthique médicale

Création de la Commission d’Éthique médicale au sein du Fonds de la Recherche Scientifique Médicale. Elle devient une instance de référence en matière d’éthique.

1975

Création d’un nouveau Prix Quinquennal

Le Prix scientifique Joseph Maisin (Sciences biomédicales)

1975

1974

Création de la European Science Foundation

Le 18 novembre 1974, la European Science Foundation (ESF) est créée à Strasbourg. Le FNRS est l’une des 42 académies et conseils de recherche de 15 pays européens qui sont au cœur de la ESF. Grâce au forum créé dans ce cadre, les institutions scientifiques européennes et les conseils de recherche peuvent intensifier leur collaboration et échanger leurs visions sur la politique scientifique.

1974

Christian de Duve et Albert Claude, Prix Nobel de Médecine

Christian de Duve, ancien Aspirant FNRS et promoteur de nombreux chercheurs et projets de recherches FNRS, se voit décerner le Prix Nobel de médecine ainsi que Albert Claude, lui aussi promoteur de différents chercheurs et projets de recherches FNRS.

1974

1973

Modification dans le statut des aspirants

Le statut des Aspirants est transformé en 1973. Dorénavant, les Aspirants sont employés sur la base d’un contrat, avec pour conséquence que le coût pour un mandat d’Aspirant augmente et que moins de mandats peuvent être attribués.

1972

De nouveaux bâtiments pour le FNRS

L’évolution du paysage universitaire et de la recherche scientifique oblige le FNRS à adapter sa structure interne et, en 1972, le FNRS prend possession de nouveaux locaux plus conformes aux exigences de l’époque.

1972

1920 - 1930 - 1940 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

Les années 1960

1969

Parité linguistique

La parité linguistique est adoptée non seulement dans les commissions scientifiques (qui fonctionnaient déjà sur ce principe), mais également dans les conseils et comités d’administration du FNRS et des Fonds associés.

1969

1969

Un nouveau Secrétaire général

Paul Levaux est nommé Secrétaire général du FNRS-NFWO et des Fonds associés spécialisés.

1967

Expédition belge à la Grande Barrière de corail

Dans la foulée de la coopération qui naquit entre la France et la Belgique lors de la réalisation du bathyscaphe, le FNRS ainsi que les autorités des deux pays s’allient pour construire un nouveau bathyscaphe, l’Archimède, qui voit le jour en 1961 à Toulon. Parallèlement est créé, toujours avec l’aide du FNRS, le Centre belge d’Océanographie, qui finance des plongées du FNRS III et de l’Archimède, ainsi que des recherches en sédimentologie, en paléobiogéographie et encore en biologie.

1967

1965

La loi d’expansion universitaire

L’augmentation du nombre d’étudiants universitaires pose des problèmes organisationnels et structurels aux établissements d’enseignement supérieur. La loi d’expansion universitaire de 1965 change profondément le paysage universitaire et a un impact considérable sur le fonctionnement et l’importance du FNRS.

1965

Création du Fonds de la Recherche Fondamentale collective (FRFC)

Création du Fonds de la Recherche Fondamentale collective (FRFC) : en plus de former des chercheurs pour grossir les rangs dans les universités, le FNRS peut désormais financer des programmes de recherche proposés par ces mêmes chercheurs.

1965

1965

Création de deux nouveaux Prix Quinquennaux

Le Prix Baron Holvoet (Sciences Humaines) et le Prix ErnestJohn Solvay (Sciences Humaines) 

1962

Les îles Galapagos

Une mission géopédologique financée par le FNRS est menée à l’initiative du Professeur Paul De Paepe aux îles Galapagos afin de réaliser une première étude du sol.

1962

1960

Premier Prix Quinquennal

En 1960, le FNRS décerne son premier grand Prix Quinquennal (Prix Dr A. De LeeuwDamry-Bourlart) pour souligner les recherches de scientifiques belges parmi les plus éminents.
1920 - 1930 - 1940 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

Les années 1950

1959

Naissance du Conseil National de la Politique Scientifique

Le Conseil National de la Politique Scientifique est créé en septembre 1959, avec pour mission de conseiller le Gouvernement sur tous les problèmes en relation avec la recherche scientifique et l’enseignement supérieur.

1959

1958

Création du Fond de la Recherche Scientifique Médicale (FRSM)

Le 25 janvier 1958, le Fond de la Recherche Scientifique Médicale est créé et fait partie intégrante du FNRS.

1957

Exploration du Pôle Sud

En collaboration avec une équipe de recherche internationale, Gaston de Gerlache entreprend, avec l’aide du FNRS, une expédition au pôle Sud afin d’explorer et de cartographier la région.

1957

1955

Première machine à calculer électronique

En 1946, le FNRS finance la formation de deux scientifiques aux Etats-Unis afin d’évaluer les possibilités de créer une machine à calculer électronique chez nous. Après plusieurs aides et des renforts, la première machine est inaugurée à Anvers en 1955. C’est le début de l’informatisation qui se poursuivra grâce à la collaboration entre le FNRS et IBM.

1954

Création du CERN

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la recherche scientifique en physique nucléaire et la discussion sur ses applications possibles se développent à la vitesse de l’éclair. Le CERN (Centre Européen pour la Recherche Nucléaire) est créé en 1954 à Genève. 12 États membres sont impliqués y compris la Belgique. L’acte de fondation est signé pour notre pays par Jean Willems, Président du FNRS.

1954

1953

Conception du FNRS III

Après les expériences du bathyscaphe d’Auguste Piccard, le FNRS propose à la Marine française (qui avait participé à l’expédition test) de reprendre l’engin pour participer à son perfectionnement ; un accord est signé entre la France et la Belgique en 1950, incluant notamment le Commandant JacquesYves Cousteau. Et en 1953, la troisième mouture du projet (FNRS III) peut descendre jusqu’à 2100 mètres de profondeur et arpenter les fonds marins de bon nombre de mers et océans.

1920 - 1930 - 1940 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

Les années 1940

1948

Le 1er bathyscaphe FNRS 2

Fort du succès de son ballon stratosphérique, Auguste Piccard souhaite transposer son expérience de dirigeable pour les fonds sous-marins. Les subsides du FNRS débutent en 1939 afin de tester les pièces d’équipement du premier bathyscaphe. Après la guerre, les recherches reprennent et le bathyscaphe FNRS 2 fait sa première sortie en 1948. mais le test n’est pas très concluant, et il devient bien vite évident que l’ampleur du projet nécessite d’autres collaborations.

1948

1947-60

Corneel Heymans, Prix Nobel de médecine

Prix Nobel de médecine en 1938, et son institut sont subventionnés par le FNRS.

1947

Création de l’Institut Interuniversitaire des Sciences Nucléaires (IISN)

Conscient de l’importance de l’énergie nucléaire et aussi de l’uranium au Congo, le FNRS crée, dès 1945, un comité pour étudier la branche scientifique de la physique nucléaire. L’Institut Interuniversitaire des Sciences Nucléaires est créé en 1947 et reçoit immédiatement 10 millions de francs du Gouvernement.

1947

1947

Premier subside gouvernemental

Pour la première fois en 1947, le Gouvernement attribue une allocation au FNRS. Modeste au départ (5 millions de francs), elle est doublée l’année suivante et devient la plus importante source de revenus pour le FNRS. Le 2 avril 1949, une loi confirme la nécessité d’une intervention financière récurrente de l’État au bénéfice du FNRS

1940-45

Le FNRS pendant la Seconde Guerre mondiale

Comme la société toute entière, le monde scientifique souffre des conditions de la guerre : un certain nombre de chercheurs sont prisonniers, l’échange international de connaissances est minime et les chercheurs qui essaient de poursuivre leur travail sont confrontés à un manque criant de ressources et de matériel.

1940-45

1920 - 1930 - 1940 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

Les années 1930

1934

Expédition vers l’Île de Pâques

L’archéologue Henri Lavachery introduit une demande de subsides au FNRS. Sa demande est rejetée. Elle est alors élargie, notamment par Adrien de Gerlache, revenu du Pôle Sud à bord du Belgica, et qui propose d’étudier, en plus des versants linguistiques et ethnographiques, les océans et la biologie marine. Toujours considérée comme trop onéreuse, la demande est rejetée mais une collaboration avec la France et l’élargissement des recherches aux îles de la Polynésie française changent la donne. Le FNRS et le Gouvernement acceptent de financer le volet belge, et l’expédition a lieu entre juillet 1934 et avril 1935. 18

1934

1933

Hélicoptère de Florine

Le FNRS apporte son soutien financier au Professeur Nicolas Florine pour la construction des hélicoptères Florine II et III. L’ingénieur russe, diplômé de mécanique aéronautique et réfugié en Belgique en 1920, travaille alors au Laboratoire Aérotechnique de Belgique. Le 25 octobre 1933, le Florine II piloté par l’ingénieur-pilote Robert Collin, tient l’air 9 minutes 58 secondes à une hauteur allant jusqu’à 5 mètres, jusqu’à ce qu’il tombe en panne d’essence.

1932

Création de la Fondation Francqui

qui attribue des bourses à de jeunes diplômés belges pour séjourner dans des universités européennes. La Fondation instaurera la Chaire Francqui, pour permettre à des scientifiques étrangers d’enseigner dans des universités belges ainsi que le Prix Francqui.

1932

1932

Comportement des métaux ferreux à hautes température

Un grand programme métallurgique est lancé afin d’examiner le comportement des métaux ferreux à des températures allant de 300 à 700°C. Il fera collaborer différentes structures : le laboratoire de Thyssen à Liège, celui de Dustin à l’Université libre de Bruxelles, l’Université du Travail de Charleroi et l’École des mines de Mons. Ce subside visera aussi à faire un pas vers l’industrie, en recherche de nouveaux procédés de fabrication.

1931

Le ballon stratosphérique d’Auguste Piccard

Invité par l’ULB à la chaire de physique appliquée, le physicien suisse Auguste Piccard bénéficie de l’aide du FNRS pour construire un laboratoire volant : un ballon de 30 mètres de diamètre gonflé à l’hydrogène auquel est suspendue la nacelle du chercheur. Son but : vérifier la théorie de Victor Hess, un savant autrichien qui affirmait que le rayonnement cosmique provenait de la haute atmosphère. Le ballon, baptisé FNRS, décolla en mai 1931 pour dépasser les 15.000 mètres d’altitude, non sans mal, mais avec beaucoup plus de succès en août de la même année et en avril 1934.

1931

1920 - 1930 - 1940 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990 - 2000 - 2010

Les années 1920

1928

Les premiers financements

vont notamment aux fouilles d’Apamée en Syrie (Fernand Mayence, Professeur de l’Université de Louvain et Conservateur des Musées royaux du Cinquantenaire). Ce premier dossier lance d’emblée la question lancinante de la finalité des recherches et du financement des projets, avec ou sans « utilité » économique ?

1928

1928

Naissance du FNRS

Un comité présidé par Émile Francqui donne naissance au Fonds National de la Recherche Scientifique (FNRS) qui s’installe à la Fondation Universitaire, rue d’Egmont à Bruxelles. Le premier Président est Jean Willems. « Puisse-t-on avoir compris définitivement que le chercheur est à l’avantgarde du progrès et de la civilisation. Par ses découvertes, il fournit à l’ingénieur, au chimiste, au médecin, la base même de l’amélioration de la condition du genre humain. C’est sur des nouvelles généralisations scientifiques que repose notre marche continue vers plus de progrès et de bien-être. » Émile Francqui, mars 1928.

1927

Création d’un comité de propagande

Un comité de propagande est créé sous la direction d’Émile Francqui afin de collecter des fonds pour la création du FNRS. Une récolte de fonds importante auprès des premiers mécènes atteint un résultat spectaculaire : 110 millions de francs belges venant des plus grandes entreprises du pays (Solvay pour 25 millions de francs belges, la Société Générale, la Banque Nationale, la Banque d’Outremer, la Banque de Bruxelles, Cockerill, …) mais aussi de centaines de petites contributions, telles que celle d’un bureau de poste ou d’un étudiant en médecine, qui montrent le soutien public à la nouvelle institution.

1927

1927

« Discours de Seraing » du Roi Albert Ier

L’histoire du FNRS commence avec le « Discours de Seraing » du Roi Albert Ier, lors du 110e anniversaire de la société John Cockerill. Dans un véritable plaidoyer pour la science, le Souverain déplore le manque d’investissements publics dans la recherche. « Le public ne comprend pas assez chez nous que la science pure est la condition indispensable de la science appliquée et que le sort des nations qui négligent la science et les savants est marqué pour la décadence. »

1920

Un texte de loi officialise l’existence de la Fondation Universitaire,

basée sur les modèles américains. La Fondation devient le point de ralliement des universitaires belges et des scientifiques de passage à Bruxelles. Elle intervient dans la communication scientifique, aide financièrement la publication d’ouvrages, participe à la mise à jour des bibliothèques universitaires et aide financièrement les étudiants en difficulté.

1920

Contact

Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS

Rue d’Egmont 5

B - 1000 Bruxelles

Tél : +32 2 504 92 11

Fax : +32 2 504 92 92

BE55 0016 0000 0044

Contactez le FNRS